La chèvre 25 janvier 2018 à 01h00 | Par D. Hardy

Erratum - Le groupement Les chèvres bio France en plein développement

Une erreur s'est glissé dans la ration indiquée dans le témoignage d'un éleveur bio des Deux-Sèvres.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pascal Bigot privilégie le pâturage pour produire du lait.
Pascal Bigot privilégie le pâturage pour produire du lait. - © V. Bargain

Dans la revue La chèvre n°344 de janvier-février 2018, la ration indiquée dans l’avis d’éleveur page 37 est erronée. Pour produire 600 litres de lait par chèvre, Pascal Bigot complète le pâturage par du foin de qualité, de la paille, 400 grammes par jour et par chèvre de méteil, de 0 à 150 grammes de correcteur azoté selon la disponibilité en herbe (et non 450 grammes) et, à cause de la sécheresse, de 100 à 200 grammes de luzerne déshydratée (et non 400 grammes).

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "La chèvre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La chèvre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Confiez-vous votre élevage facilement ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui