La chèvre 23 janvier 2008 à 12h39 | Par Laurence Sagot et Eric Pottier, Ciirpo/Institut de l´élevage

Enrubannages - Des précautions à la distribution s´imposent

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Compte tenu de leur bonne valeur alimentaire, l´utilisation des enrubannages récoltés en mai ou juin par les brebis allaitantes permettent des économies de concentré de l´ordre de 550 à 700 euros de concentré pour un lot de 100 brebis en lactation comparée à une alimentation à base de foin de qualité moyenne. Afin de limiter les problèmes sanitaires, un ensemble de précautions sont nécessaires.
Cette année, si le fourrage a été enfilmé pour sauver la récolte, l´herbe conservée sous bâche a la valeur d´un foin moyen. ©Ciirpo

 Ne pas utiliser d´enrubannage présentant un taux de matière sèche inférieur à 40 % en particulier pour les fins de gestation et lactation. Réserver ces fourrages pouvant présenter des risques sanitaires aux brebis vides « en retape ».
 Rationner l´enrubannage en fin de gestation, une alimentation à volonté favorisant les prolapsus.
 En lactation, on peut rationner l´enrubannage et offrir du foin de graminées appétant à volonté, si les équipements le permettent. Si les bottes sont en libre-service en râtelier, évaluer de temps en temps le niveau de consommation sachant que la norme pour une botte de 120 x 120 reste de 40 brebis par botte. A titre indicatif, une botte de cette dimension pèse 200 kg de matière sèche quel que soit son taux d´humidité. En dessous d´1,5 kg de matière sèche par brebis et par jour, le niveau d´ingestion est insuffisant.
 Supplémenter la ration en vitamine B1.
 Limiter si possible l´accès aux jeunes agneaux. L´ingestion de brins d´enrubannage pour des agneaux de moins de deux mois entraîne des problèmes digestifs.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "La chèvre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La chèvre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Confiez-vous votre élevage facilement ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui