La chèvre 12 juillet 2002 à 10h29 | Par

Caprins - Le nombre de chèvres par exploitation augmente

Les élevages de plus de 100 chèvres représentent en 2000 30 % des exploitations alors que leur proportion n´était que de 10 % en 1988. Le recensement de 2000 met en évidence un doublement de l´élevage moyen en 12 ans.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le recensement de fin 2000 évalue à 25 000 le nombre d´exploitations détenant des caprins en France et à environ 840 000 le nombre de chèvres. Mais près des deux tiers de ces exploitations ont en réalité moins de 10 chèvres.
Les exploitations détenant 10 chèvres et plus seraient environ 9600 et leur cheptel atteindrait 795 000 têtes. Les évaluations de l´enquête cheptel sont un peu inférieures à ce dénombrement, tandis que la même enquête en 2001 fait apparaître une progression du cheptel : le total femelles saillies atteint 1,043 million de têtes en 2001, soit une progression de 7,5 % par rapport à 2000.

Avec 82 chèvres, l´élevage moyen a doublé
Entre les recensements de 1988 et de 2000, le nombre des exploitations détenant 10 chèvres et plus a été réduit de près de la moitié. Dans le même temps, le nombre de chèvres détenues par ces exploitations au moment des enquêtes a très légèrement augmenté, d´à peine 4 %.
Il en résulte que la taille moyenne des élevages a
tout simplement doublé en douze ans, passant de 41 chèvres à 82 chèvres par élevage en 2000.
En 2000, moins de la moitié des élevages détenaient moins de 50 chèvres alors que leur proportion était à 72 % en 1988. A l´inverse, les élevages de plus de 100 chèvres sont passés de moins de 10 % à 30 % en 2000.
La France compte une centaine d´élevages de 400 chèvres et plus, dont près des trois quarts sont situés en Poitou-Charentes et en Pays de la Loire.

Régions : évolutions contrastées
Au cours des douze dernières années, le Poitou-Charentes, principale région caprine, a perdu beaucoup d´éleveurs : alors qu´elle comptait près de 30 % des élevages de 10 chèvres et plus en 1988, elle n´en compte plus que 20 % en 2000. Elle conserve toutefois un peu plus du tiers du cheptel.
Deux autres régions caprines importantes, Rhône-Alpes et le Centre, tiennent à peu près leurs positions avec environ 13 % du cheptel national de chèvres chacune.
L´évolution la plus significative est la montée en puissance des Pays de la Loire qui passent de 6 à 9 % du cheptel national. La région Midi-Pyrénées progresse également de deux points.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "La chèvre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La chèvre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Confiez-vous votre élevage facilement ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui