La chèvre 25 juillet 2007 à 10h16 | Par D. Hardy

Vingtième anniversaire du CS caprin de Melle

Une étude auprès des 294 anciens élèves des certificats de spécialisation caprins de Melle a montré que cette formation professionnalisée et spécialisée conduit à l’emploi.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une quarantaine d'"anciens" sont venus partager leurs expériences.
Une quarantaine d'"anciens" sont venus partager leurs expériences. - © S. Ouin
Le 2 juin dernier, le CFPPA/CFA de Melle célébrait la sortie de la vingtième promotion du certificat de spécialisation (CS) caprin. Cette journée a permis à une quarantaine d'anciens stagiaires de se retrouver et de partager leurs expériences. Ce fut l'occasion de faire le point sur leur devenir, leurs parcours, l'adéquation de la formation avec les réalités professionnelles et de mesurer la rapidité de l'insertion après la sortie de formation.
Dès sa création en 1969, le CFPPA/CFA de Melle propose une palette de formations
caprines dont le CS qui se dispense sous deux formes : un CS de niveau 4 par apprentissage pour les futurs éleveurs caprins ou futurs salariés d'élevage caprin pendant un an et un CS de niveau 3 (post-BTS) pour les futurs techniciens. D'une
durée de 560 heures, le CS de niveau 3 est complété par 18 semaines de stages dont
4 en élevage, 5 en organisme et 9 à l'étranger.
Cet anniversaire a permis de révéler les résultats d'une enquête réalisée auprès des 294 anciens stagiaires. Ils sont pour la majeure partie d'entre eux exploitants ou salariés d'exploitations caprines. Un quart se retrouve dans les postes de technicien de la filière caprine (Contrôles laitiers, Caprigène-Capri-IA, Laiteries, Chambres d'agriculture...).
Seuls 20 % d'entre eux ont changé de voie. 75 % des CS de niveau 3 sont salariés en organisme ou responsables d'élevages. Leur objectif est souvent de s'installer éleveur de chèvres au bout de quelques années après une phase d'expérience acquise sur le terrain. Outre le souhait de passer à l'action après le conseil, beaucoup sont déçus de la difficulté à faire évoluer leur poste (et donc leur rémunération).
Tous les anciens stagiaires ont rapidement trouvé du travail, seuls 32 % sont passés par une brève période de chômage (1,6 mois en moyenne) généralement
aussitôt la sortie de formation. Parmi les techniciens, certains (13 %) ont dû
faire un complément de formation pour l'adapter au poste qu'ils occupent (licences
d'insémination ou spécialisation tourisme). Avec l'expérience les anciens enquêtés
jugent que les qualités nécessaires pour exercer leurs métiers sont la technicité et
l'expérience (32 %) mais aussi à égalité la communication, la motivation et l'organisation (17 %). La parité hommes/femmes est respectée mais 58 % des femmes sont plutôt techniciennes ou salariées contre 35 % des hommes. Les hommes sont plutôt chefs d'exploitations (40 %) contre 19 % des femmes.
De plus en plus, les techniciens sont amenés à gérer des ressources humaines : le
quart d'entre eux encadrent en moyenne 5,5 personnes.
La prochaine formation pour devenir « technicien conseil en élevage caprin » se déroulera du 2 octobre 2007 au 6 juin 2008. Renseignements et inscriptions :  CFPPA de Melle - Tél. 05 49 27 24 44 - www.melle.educagri.fr

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "La chèvre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La chèvre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Êtes-vous souvent au bureau ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui