La chèvre 08 août 2007 à 10h33 | Par Damien Hardy

Recherche - La Hollande s´intéresse aux lactations longues

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Pourquoi s´arrêter de traire deux mois alors qu´une chèvre peut produire toute l´année ? Maarten Pieterse de l´université d´Utrecht aux Pays-Bas a détaillé les avantages que les éleveurs hollandais tirent des lactations longues.
Ils distinguent tout d´abord les lactations continues, sans tarissement avant la mise bas, des lactations prolongées (ou lactations longues) où la chèvre est traite pendant plusieurs années sans mise bas ni chevreaux.
Les lactations traditionnelles (avec tarissement, gestation et mise bas) sont ainsi regardées avec circonspection en raison de l´arrêt de la production pendant les mois de périodes sèches.
De même, la période de mise bas entraîne un surplus de travail et certaines maladies se développent à cette période.

A contrario, les lactations longues présentent l´intérêt d´avoir plus de lait et étalé sur toute l´année. En plus, le travail de mise bas et de soins aux chevreaux est supprimé, ce qui est intéressant pour les grands troupeaux que l´on rencontre aux Pays-Bas. Les lactations longues limitent aussi la production de viande de chevreaux qui n´est que très peu consommée et très peu valorisée localement.
Dans l´idée de l´universitaire, l´élevage des chevrettes de remplacement pourrait être confié à des éleveurs spécialisés. Mais toutes les chèvres ne semblent pas aptes aux lactations longues et des recherches sont en cours pour proposer un modèle d´élevage.


Nota : Cette étude a été présentée au symposium sur les laits de chèvre et de brebis organisé par la Fédération internationale des laiteries, en avril 2007 à Alghero en Sardaigne.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "La chèvre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La chèvre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Ressentez-vous les conséquences de la sécheresse ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui