La chèvre 10 août 2007 à 10h36 | Par Damien Hardy

Recherche - Des fromages sous pression

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La technique de traitement par haute pression permet de réduire la charge bactérienne à la surface des produits. Elle est déjà utilisée à grande échelle sur des jambons en Espagne ou sur des fruits au Japon. Une équipe de chercheurs espagnols a testé expérimentalement cette technique sur des fromages de brebis semi-durs. Ils ont placé pour cela les fromages dans un caisson hyperbare maintenu à 12ºC et essayé différentes pressions allant de 1 bar (pression atmosphérique normale) à 5 bars pendant dix minutes. La concentration en acides gras libres, qui jouent sur les arômes du fromage, est ensuite observée après 60 jours d´affinage.
Il apparaît ainsi qu´une pression de trois bars augmente la lypolise (et donc l´affinage) sans détruire les microorganismes alors qu´une pression de quatre bars écrase les microorganismes et modifie la microstructure du fromage. Une telle pression pourrait être utilisée pour ralentir l´affinage et limiter les odeurs de ranci.

Nota : Cette étude a été présentée au symposium sur les laits de chèvre et de brebis organisé par la Fédération internationale des laiteries, en avril 2007 à Alghero en Sardaigne.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "La chèvre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La chèvre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Confiez-vous votre élevage facilement ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui