La chèvre 13 février 2019 à 16h00 | Par D. Hardy

Les Alpines boivent beaucoup mais moins souvent

Une expérimentation de l'Inra montre que les chevrettes alpines seraient plus goulues que les Saanen qui tètent souvent.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
LE DISPOSITIF ÉTAIT COMPOSÉ DE DEUX CASES, chacune comportant deux tétines, avec un accès à volonté.
LE DISPOSITIF ÉTAIT COMPOSÉ DE DEUX CASES, chacune comportant deux tétines, avec un accès à volonté. - © D. Hardy

Un dispositif expérimental mis en place à l'Inra de Grignon permet de mieux connaître le comportement alimentaire des chevreaux pendant leur phase lactée. Un distributeur automatique de lait, couplé à un système d'identification électronique des chevreaux, convertit chaque tour de pompe de la louve en une quantité de lait ingérée par l'animal. Quarante chevrettes (25 Alpines et 15 Saanen) ont été séparées de leurs mères dès la naissance et ont été allaitées artificiellement grâce au distributeur-enregistreur. Placées en petits groupes de 12 à 14, races mélangées, les chevrettes avaient un accès à deux tétines qui leur fournissaient du lait à volonté.

Les Saanen gardent le même bolalimentaire en grandissant

- © Infographie : Réussir, source : Inra

Pendant les dix jours d'enregistrement des quantités bues, les chercheurs ont observé que le comportement des chevrettes était très variable entre individus. « Certaines boivent 1,4 litre en 14 fois alors que d'autres ingèrent la même quantité en seulement quatre fois », observe Joseph Tessier de l'Inra. « Il y a aussiune forte différence entre les races », note Marjorie Cellier qui a mené l'expérimentation. Les Saanen ont réalisé en moyenne 28 tétées alors que les Alpines n'allaient aux tétines que 18 fois. L'inverse a été constaté pour la quantité moyenne de lait bue par tétée : les Saanen buvaient 105 ml en moyenne alors que les Alpines prenaient 160 ml. Au final, la quantité totale bue par jour ne différait pas entre les deux races et voisinait les 2,5 litres par tête. La croissance a été aussi similaire entre les deux races. Comme le montre le graphique, la quantité de lait bue par tétée est corrélée au poids moyen pour les Alpines mais pas pour les Saanen. « La différence du comportement alimentaire est donc bien une différence entre races et non liée au poids des animaux »,observe Marjorie Cellier. Reste à vérifier si ce comportement perdure à l'âge adulte,ce qui est l'objet d'une expérimentation en cours.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "La chèvre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La chèvre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Menez-vous vos animaux à l’herbe ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui