La chèvre 13 juillet 2011 à 10h57 | Par D. Hardy

L'astuce de Thierry Gabriel, éleveur de 140 saanen à Saint-Just-Chaleyssin en Isère - L'inventaire génétique en grand dans la salle de traite

Thierry Gabriel agrandit ses inventaires génétiques et les placarde dans sa salle de traite. Témoignage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’éleveur a les performances laitières et génétiques de chaque chèvre sous les yeux quand il trait.
L’éleveur a les performances laitières et génétiques de chaque chèvre sous les yeux quand il trait. - © D. Hardy

"Je suis passionné de sélection génétique et, pour bien connaître mes animaux, je transforme en poster les six pages de mon inventaire génétique. J’affiche ensuite ces inventaires géants (84 x 120 cm) dans ma salle de traite rotative. Cela me permet d’avoir sous les yeux les performances laitières, la morphologie et les index de chaque animal ainsi que le début de leur généalogie. En trayant, je peux ainsi me faire une idée de la valeur de chaque chèvre et imaginer déjà la future sélection. C’est intéressant quand les chevrettes arrivent en lactation de voir tout de suite leur père et leur mère, car on retrouve bien les caractères de génération en génération. Ainsi, quand je vois une belle mamelle sur une chevrette, je fais tout de suite la relation avec le document et les valeurs du pointage.

Thierry Gabriel a présenté sa salle de traite à l'occasion de l'assemblée générale 2011 de Capgenes.
Thierry Gabriel a présenté sa salle de traite à l'occasion de l'assemblée générale 2011 de Capgenes. - © D. Hardy

Ces photocopies géantes me reviennent à environ 30 euros chez un imprimeur installé à une demi-heure de chez moi. Je renouvelle cette opération au moins une fois par an, voire deux fois par an à l’occasion de la sortie de chaque inventaire. Mon troupeau a un index combiné caprin (ICC) moyen de 2,7 et une production moyenne de 1250 kg de lait par an avec L’inventaire génétique en grand dans la salle de traite D. HARDY de Thierry Gabriel, éleveur de 140 saanen à Saint-Just-Chaleyssin en Isère un taux butyreux de 39,1 et un taux protéique de 32,8. En 11 ans, le troupeau a gagné en moyenne 210 litres, 6 points de TB et 3,2 points de TP. Le rendement fromager a ainsi augmenté de 16 % avec un caillé de meilleure qualité."

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "La chèvre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La chèvre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Êtes-vous souvent au bureau ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui