La chèvre 27 août 2001 à 15h18 | Par Jean-Claude Le Jaouen

Joyeux anniversaire - Charlotte Prévault a fêté ses 100 ans

Le 17 mai dernier, Charlotte Liret, épouse Prévault, a fêté sa 100ème année chaleureusement entourée de toute sa famille. Toute sa vie Charlotte Prévault a élevé des chèvres, dans sa ferme de Pussigny en Indre et Loire, et fabriqué des fromages de Sainte Maure de Touraine jusqu´à l´âge de 87 ans!

Abonnez-vous Réagir Imprimer

C´est pourquoi "La Chèvre" a tenu à la féliciter en s´associant à toute sa famille notamment Annie Lurton et Martine Prévault ses petites filles, elles-mêmes aujourd´hui éleveuses de chèvres et fromagères.
Charlotte est née le 17 mai 1901 sur la commune de Marigny-Marmande de parents cultivateurs qui possédaient quelques chèvres. Dès son enfance elle a donc appris à s´occuper des animaux avec sa mère et sa grand-mère maternelle.
Mariée en 1922 avec Hilaire Prévault à son retour de la guerre de 14-18, prolongée d´une période de service militaire en Allemagne, elle s´installe comme fermière dans la ferme du "Bois-Rond" à Pussigny que le couple ne quittera plus. Toute sa vie elle élèvera des chèvres, jusqu´à l´âge de 70 ans en 1971, année où son mari Hilaire décède d´un cancer à l´estomac. C´est une dure épreuve mais Charlotte aide sa belle fille sur la ferme et continue ainsi à s´occuper des chèvres et à fabriquer des fromages, cela jusqu´à sa 87e année où elle doit s´arrêter.
©DR

En 1994, nous avions rencontré Charlotte à l´occasion d´une enquête sur les traditions d´élevage et de fabrication du Sainte Maure de Touraine. Véritable mémoire vivante, elle nous avait alors raconté, avec force détails, comment elle allait aux champs avec ses chèvres, comment elle les soignait, ses tours de main pour réussir les fromages l´été, l´hiver et ses petits secrets pour l´affinage. De quelques chèvres au début son troupeau avait atteint une trentaine.
Centenaire depuis mai dernier, Charlotte, bien que fatiguée physiquement, conserve toute sa mémoire, son esprit, sa gentillesse et son intelligence. Avec nos félicitations, nous souhaitons des jours heureux à Charlotte Prévault car elle est vraisemblablement la doyenne des éleveuses de chèvres en France.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "La chèvre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La chèvre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Êtes-vous souvent au bureau ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui