La chèvre 21 janvier 2019 à 08h00 | Par D. Hardy

Installer et transmettre pour demain

La filière caprine a besoin de lait et de jeunes éleveurs. Toutes les régions se mobilisent pour pérenniser la production et passer le flambeau à une nouvelle génération.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Anicap

Dans le plan de filière caprin remis fin 2017 au ministère de l'Agriculture, l'interprofession caprine pointait le besoin d'améliorer l'attractivité du métier d'éleveur face au vieillissement de la population d'éleveurs caprins. « Au niveau national, 1 770 exploitations,soit le quart des exploitations, sont à transmettre dans les cinq à dix ans », rappelait ainsi le document de référence. Les perspectives sont plutôt bonnes pour la filière caprine avec une consommation de produits caprins en hausse régulière, une appétence pour le lait français et des opportunités à l'export. « La filière caprine a besoin de lait et a besoin de jeunes »,témoignait par exemple Jean-Marc Ressegand, vice-président de la coopérative Terra Lacta, lors de Capr'inov.

Un guide pour réfléchirà son projet

Pour accompagner l'installation et la transmission, l'Anicap vient d'éditer une petite brochure Devenir éleveur caprin de huit pages pour promouvoir le métier caprin et défendre une diversité de modèles et de formes d'organisation du travail sur les élevages. Il existe en effet de multiples modèles d'installations. Seul ou en association, en bio ou conventionnel, fromager ou livreur de lait, pâturant ou non, le métier est divers et chacun peut construire son projet en fonction de sa vision de l'élevage, de ses motivations et de ses priorités de vie. La filière veut aussi mettre en avant la diversité des activités et donc la multiplicité des compétences à acquérir.

En Savoir Plus...

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "La chèvre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La chèvre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Vos grandes cultures s'allient-elles bien avec l'élevage caprin ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui