La chèvre 27 juillet 2005 à 09h42 | Par F. Mechekour

Installation - La proportion des hors cadres familiaux a doublé en dix ans

Les enfants d´exploitants ne suffisent plus à renouveler les générations d´agriculteurs. Mais la proportion des installations hors cadre familial ne cesse d´augmenter.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La transmission des exploitations agricoles « reste essentiellement, en France, une affaire de famille », selon le Cnasea. Ainsi, près des trois quarts des nouveaux installés « sont des fils ou filles d´agriculteurs qui reprennent une exploitation familiale ou remplacent les parents au sein d´exploitations sociétaires ». Mais derrière ces chiffres se cache une autre réalité : le nombre d´enfants d´exploitants « ne permet plus que difficilement d´assurer le renouvellement des générations d´agriculteurs », selon une étude dirigée par François Lefebvre du Cnasea sur le thème des installations hors du cadre familial (HCF).

Ce phénomène va même s´accentuer dans l´avenir. Ainsi, la proportion des installations HCF aidées a doublé en dix ans (15 % en 1993 contre 31 % en 2002). En 2003, plus du quart des 10 000 chefs d´exploitations de moins de 40 ans s´est installé (aidés et non aidés) hors-cadre familial. Et les trois quarts d´entre eux ont reçu une DJA. Ce phénomène est inégal sur le territoire avec des pointes à 70 % dans les départements du pourtour méditerranéen et des minima dans les régions septentrionales.
Le lait, production la plus répandue
Les HCF sont essentiellement d´origine rurale (81 %) et locale (71 % n´ont pas quitté leur région). Si la production la plus répandue reste les bovins lait, cette tendance s´estompe au profit de production nécessitant moins de surfaces (horticulture, maraîchage, chè-vres.).
La proportion de chefs d´exploitation ayant quitté leur activité au cours des dix premières années dans les six départements ayant fait l´objet d´une étude approfondie(1) est de 3 % pour les cadres familiaux aidés contre 11 % pour les HCF. Autrement dit, près de 90 % de ces derniers sont encore en activité au bout de dix ans. « Ce chiffre est remarquable et permet d´affirmer que les hors cadres familiaux peuvent jouer un rôle dans le renouvellement des générations d´agriculteurs », conclut notamment François Lefebvre.
Cette étude met également en évidence que cette catégorie d´agriculteurs se heurte à des problèmes particuliers tels que des difficultés d´insertion et d´ordre techniques, un manque de main-d´oeuvre.

(1) Réalisée en collaboration avec la MSA en Dordogne, Doubs, Maine-et-Loire, Pyrénées-Atlantiques, Vienne et Yonne.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "La chèvre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La chèvre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Ressentez-vous les conséquences de la sécheresse ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui