La chèvre 10 décembre 2004 à 15h57 | Par Propos recueillis par J.-C. Le Jaouen

Eleveurs de chèvres - Des prises de position sur l´actualité fermière

Trois questions à Frédéric Blanchard, de la commission fermière de la Fédération nationale des éleveurs de chèvres (Fnec).

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Quelle est la position de la Fnec sur la définition du fromage fermier ?
Frédéric Blanchard - Notre position sur ce sujet est claire depuis longtemps. Elle a été réaffirmée ces derniers mois conjointement avec la FNPL(1) et le CNAOL(2). Nous souhaitons que la définition du fromage fermier reste identique à celle du décret fromage de 1988 et soit, si possible, étendue à l´ensemble des produits laitiers fermiers. Cette définition est la suivante : « Le fromage est fabriqué selon les techniques traditionnelles par un producteur agricole ne traitant que le lait de sa propre exploitation sur le lieu-même de celle-ci. Cependant, lorsqu´un système d´identification des produits est mis en place, l´affinage des fromages peut être réalisé en dehors de l´exploitation agricole. » Pour nous, cette définition correspond bien à la pratique fromagère fermière telle qu´elle existe aujourd´hui en France. Si elle est sauvegardée, peu nous importe de savoir si c´est dans le cadre du décret fermier ou du décret fromage.
Quel est l´intérêt du GBPH pour les producteurs fermiers bénéficiant déjà de l´agrément sanitaire ?
F. B. - Aujourd´hui, le Guide des bonnes pratiques d´hygiène est le document de référence pour l´administration en ce qui concerne la maîtrise de l´hygiène en production laitière fermière, et il est d´application obligatoire pour les producteurs sous le statut de la dispense. Les agréments sanitaires déjà délivrés ne sont pas remis en question, toutefois, ce document va devenir, peu à peu, le document de référence pour l´ensemble de la profession.
Les producteurs ayant déjà l´agrément pourront être amenés à s´y référer à l´occasion d´une modification de leur atelier de transformation, de la mise en oeuvre d´une nouvelle fabrication, etc.
La dispense d´agrément peut-elle être remise en cause avec la nouvelle réglementation européenne ?
F. B. - Ce n´est pas impossible dans la mesure où ce statut est uniquement français et non pas européen, et qu´il y a une volonté dans ce nouveau règlement de créer un seul statut pour tous les opérateurs. Pour la Fnec ce n´est pas un problème, bien au contraire, puisque nous avons toujours défendu la nécessité d´agréer l´ensemble des producteurs fermiers ; c´est un problème de reconnaissance.
En fait, si l´on regarde bien, aujourd´hui les obligations légales entre un statut d´agrément et un statut de dispense sont à peu près les mêmes. La différence majeure réside principalement dans la nécessité de rédiger un dossier pour obtenir l´agrément.
La mise en oeuvre du GBPH, dont le principe est très clairement encouragé par la future réglementation, facilitera nettement ce travail.
(1) Fédération nationale des producteurs de lait (vache).
(2) Comité national des appellations d´origine laitières.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "La chèvre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La chèvre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Ressentez-vous les conséquences de la sécheresse ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui