L'Union du Cantal 14 mars 2019 à 08h00 | Par P.Olivieri

EGA, prix, export : “Le compte n’y est pas !”

Pour le Cantalien Bruno Dufayet, l’esprit des États généraux est resté lettre morte dans la filière bovins viande malgré une décapitalisation inquiétante du cheptel.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les communications relatives à la consommation de viande bovine en France sont pour le moins contradictoires. Qu’en est-il réellement ?
Bruno Dufayet, président de la section bovine FDSEA et de la FNB : “Les bilans de consommation 2018 font ressortir une évolution de + 2 % de la consommation de viande de bœuf, avec de vraies disparités entre GMS et restauration hors foyer. Les achats en grandes et moyennes surfaces sont effectivement en baisse, de l’ordre de - 3 à - 6 % selon les   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union du Cantal

Question du mois

Utilisez-vous les réseaux sociaux ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui