La chèvre 16 octobre 2006 à 14h47 | Par Damien Hardy

Diversification - Location de chèvres débroussailleuses

Abonnez-vous Réagir Imprimer


Michel et Isabelle Schultz, éleveurs de chèvres de race boër dans le Haut-Rhin, ont trouvé le bon moyen de nourrir leurs chèvres allaitantes en profitant de leur capacité à débroussailler. L´idée consiste à louer à des entreprises ou des particuliers les chèvres qui défrichent efficacement une parcelle tout en apportant une animation. Les défricheuses sont lâchées dans le terrain préalablement bien clos avec mission d´ingurgiter un maximum de broussailles et de ronces. Louées dix euros par chèvres et par mois, elles restent un minimum d´un mois sur la parcelle et peuvent revenir deux à trois fois dans l´année. Pour une parcelle bien embroussaillée, il faut compter une vingtaine de chèvres par hectare qui reviennent donc pour le client à 600 euros par hectare et par an. « C´est le même prix que huit heures de tracteur par un paysagiste, compare Michel Schultz, mais le tracteur ne peut pas passer dans les terrains trop pentus ».

Les chèvres allaitantes sont louées à des entreprises ou des particuliers pour entretenir une parcelle. ©D. Hardy


Les entreprises ou les particuliers qui se laissent parfois déborder par la broussaille, surtout quand il s´agit de terrains pentus pénibles à entretenir, sont alors intéressés par la technique de la débroussailleuse caprine. « En plus, le côté ludique de la bique qui se laisse gratouiller est très apprécié » renchérit Isabelle. Par contre, le débroussaillage des parcelles oblige le client à s´équiper d´une clôture. Une bonne occasion pour Michel Schultz et son entreprise HG Agri service qui propose alors d´installer ses clôtures « montagne » adaptées. Celles-ci reviennent à 1,10 ? le mètre linéaire de clôture en cinq fils ou à 1,19 ? en six fils auquel il faut rajouter l´électrificateur.

Ecoutez aussi le reportage de France Info.

Et un reportage de Télessone sur la location de chèvre des fossés dans l'Essonne.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "La chèvre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La chèvre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Êtes-vous souvent au bureau ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui