La chèvre 23 avril 2004 à 15h39 |

Lait de chèvre - La filière française tournée vers le monde

A l´occasion du Salon international de l´agriculture, un colloque a été consacré à l´offre de savoir-faire de la filière caprine française.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Heureuse initiative prise par les organisateurs du Salon international de l´agriculture de profiter de la présence de nombreux visiteurs étrangers, venus du monde entier, pour leur proposer de découvrir l´élevage caprin français.
C´est dans l´enceinte du salon qu´un colloque s´est tenu le 1er mars sur le thème « La filière laitière caprine en France, tournée vers le monde »(1). Ses objectifs étaient non seulement de présenter un panorama complet de la filière au travers de ses réalités économiques et techniques, mais également son organisation et l´ensemble des services, des races et des équipements qu´elle peut offrir.

Une génétique performante
Introduit par Dominique Verneau, président de l´interprofession nationale, avec une présentation de l´organisation interprofessionnelle et des grandes caractéristiques de la filière, le programme de sélection mis en oeuvre par Caprigene et Capri IA a été développé par Pierre Martin. Avec 1000 éleveurs adhérents et 160 000 chèvres, Caprigene est en charge de l´orientation des races et de la coordination du programme de sélection. C´est ainsi que chaque année 200 boucs issus de 1000 accouplements programmés sont prétestés. Au final, 35 boucs seront qualifiés améliorateurs, leur potentiel génétique étant diffusé par le vecteur de l´insémination artificielle. En 2003, près de 70 000 IA ont été réalisées dont 8000 dans le monde entier.

Agréé par le ministère de l´Agriculture, le Centre de production de semences de Capri IA possède un laboratoire aux normes sanitaires européennes avec une traçabilité complète.
Avec les garanties sanitaires exigées sur les troupeaux sous le contrôle des services vétérinaires, le statut sanitaire des reproducteurs et de leur semence est donc assuré, ainsi que l´a démontré Bernard Guérin, directeur du Laboratoire de Contrôle des Reproducteurs de l´UNCEIA.
Avec une grande diversité d´organismes publics, professionnels et privés la filière caprine développe une offre très large de services spécialisés y compris en matière de formation.

Expertise et savoir-faire
Responsable du Bureau de coopération technique internationale, Jean-Noël Bonnet a montré la diversité de cette offre avec l´existence de deux principaux pôles régionaux de compétence : dans le Sud-Est et dans le Centre Ouest avec la création récente de Cabrilia. Deux exemples de coopération ont illustré cette présentation : l´un au Mexique où un programme de sélection caprine doit être mis en place pour accroître les livraisons de lait de chèvre à l´industrie, l´autre en Lombardie dans le Nord de l´Italie où se développe une filière caprine laitière et fromagère valorisée par l´agrotourisme comme l´a montré Guido Bruni, l´animateur du programme.
Des représentants d´entreprises commerciales telles : l´Alliance Pastorale, les Etablissements Coquard ou Elecrem ont conclu le colloque en présentant les services, produits et équipements d´élevage et de fromagerie.


(1) Ce colloque était organisé à l´initiative de Comexpo, Ceneca et de la Sopexa.

Réagissez à cet article

Attention, les messages sont limités à 1000 caractères.

Caractères restants :

*Votre adresse email ne sera pas affichée publiquement dans les commentaires.

Recopiez le code :

Code de sécurité anti spam

PROUST JEAN YVES | 01 octobre 2009 à 23:31:29

je recherche une vid?o diffus? dans le centre CABRILIA ? Linazay ou ont montr? un ?levage caprin dans le poitou avec la fabrication du fromage de chevre en particulier le capri lezeen ? la folie de LEZAY mon fils travailler dans cette ferme ? cette ?poque je serai heureux de retrouv? une copie de cette vid?o merci

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La chèvre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Pensez-vous gagner davantage avec la nouvelle PAC ?

Répondez à la question