« anciens numeros Le numéro courant

Le billet de Damien Hardy

Made in France

Depuis le 1er janvier, l’étiquetage de l’origine des viandes dans les plats préparés, du lait dans les bouteilles ou les produits laitiers est obligatoire en France. Cette traçabilité expérimentale poussée jusqu’aux clients finaux permet de mieux faire reconnaître la qualité des produits agricoles et agroalimentaires français. Cette meilleure information laissera aussi le choix aux consommateurs de privilégier ou non les produits locaux qui font vivre les campagnes françaises.

En chèvre, les laiteries cherchent donc du lait bleu-blanc-rouge pour mettre une étiquette « origine France » sur les fromages. Elles multiplient les appels du pied aux futurs producteurs de lait en proposant des bonus et des prix garantis pour les jeunes. À Capr’inov, les industriels laitiers, coopératifs et privés, chouchoutaient les éleveurs caprins pour qu’ils produisent un peu plus. Ce relatif manque de matière première remet les laiteries en meilleure disposition pour négocier auprès de la grande distribution. La filière doit donc composer entre cette maîtrise des volumes et le nécessaire renouvellement des générations. Un vrai défi pour 2017 et les années à venir. Bonne année et bonne lecture !

Question du mois

Produisez vous sous signe de qualité ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui