« anciens numeros Le numéro courant

Le billet de Damien Hardy

Des questions et des mercis

Le salon de l’agriculture vient de se terminer et, une fois encore, le public s’est pressé Porte de Versailles. Soucieux des difficultés de l’agriculture, les consommateurs sont curieux de la profession qui les nourrit tous les jours. S’ils viennent si nombreux, c’est une façon de remercier les paysans qui prennent soin des sols, des paysages, des territoires, des animaux et des bons produits. Avec interrogations et respects, le grand public se rend compte de la passion qu’il faut pour exercer un métier qui n’est plus considéré comme un labeur subi mais comme un choix de vie assumé.

Être agriculteur est un engagement qui suppose d’accepter la diversité des tâches et parfois leur pénibilité. Veiller au bien-être des animaux, à la croissance des cultures, produire du vivant, gérer des ressources, décider selon les conditions météorologiques, capter les tendances des marchés, manager… autant de savoirs et de savoir-faire qui forment le quotidien de l’éleveur. En rencontrant les acteurs agricoles, la valeur pédagogique du salon prend toute sa dimension pour un public concerné par le devenir de son agriculture, par son alimentation et son mode de vie.

Question du mois

Êtes-vous autonome en fourrages ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui