La chèvre 09 novembre 2010 à 16h44 | Par D. Hardy

Salon professionnel caprin - Capr’inov à Niort les 24 et 25 novembre 2010

Capr’inov ouvrira ses portes fin novembre dans les Deux-Sèvres. Au programme : des conférences, des concours d’animaux, des visites et des matériels et services spécialisés pour l’élevage caprin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Cette année, un deuxième bâtiment accueillera les exposants institutionnels.
Cette année, un deuxième bâtiment accueillera les exposants institutionnels. - © Agri 79

Le coeur de la France caprine battra au parc des expositions de Niort Noron, les 24 et 25 novembre prochains. La 3e édition du salon professionnel caprin Capr'inov s'avère prometteuse. Près de 150 exposants, laiteries, distributeurs d'aliments, de matériel, de services... seront regroupés autour de cinq pôles : alimentation, formation-emploi, transmission-installation, bâtiment-équipement et animal.
Lors de la dernière édition, le salon avait accueilli près de 3 000 personnes dont plus des trois quarts étaient des éleveurs. Salon purement professionnel, Capr'inov mettra en avant la technicité, les savoir-faire et les innovations propres au secteur caprin sur plus de 2 500 m² d'exposition. Une surface en augmentation par rapport à 2008 et 2006.
Le salon organisé par l'association Capr'inov est situé dans la première région de production du lait de chèvre. Cette région produit à elle seule près de 60 % du lait de chèvre. En y ajoutant les régions voisines des Pays de la Loire, du
Centre et de l'Aquitaine, c'est 85 % de la collecte française qui est représentée. Pourtant, toute la France caprine y est attendue et la région Rhône-Alpes sera cette année l'invitée d'honneur. « La production caprine est souvent trop peu présente sur les autres salons agricoles, regrette Thierry Jayat, président de Capr'inov. Elle n'en reste pas moins une vraie filière organisée et dynamique.» « Lors des deux premières éditions, les professionnels éleveurs, fournisseurs
et partenaires de l'agriculture ont montré un fort intérêt pour ce rendez-vous bisannuel. Aujourd'hui, Capr'inov est devenu un lieu incontournable, de renommée internationale », apprécie-t-il. Même si leur nombre reste encore limité, les Espagnols, Britanniques, Hollandais, Allemands, Italiens et éleveurs d'Amérique du Nord renforcent l'audience du salon. Bonnevisite.

Plus d'infos sur http://www.fnsea.fr/sites/caprinov/default.aspx

Trois portes ouvertes le 23 novembre

  • Gérer 600 000 litres à deux : à l'EARL Caprilait, Fabrice Bodet à Availles Thoursais
L'objectif de cette porte ouverte organisée par Alicoop est de présenter un exemple d'organisation et de productivité
du travail avec 300000 litres de lait produit par UMO. Alicoop détaillera le système d'alimentation en un repas par

jour avec du Verdi Cub et Billaud Segeba montrera le nouveau concept de salle de traite de Delaval. Les entreprises Maurice et Billaud Segeba feront une démonstration de parage d'onglons alors que Bonilait Protéine détaillera son programme d'élevage des chevrettes. Renseignement : 0549763015 - lstefanini@alicoop.net

  • L'impact de l'alimentation sur la qualité des fromages : Au Gaec Saboureau à Exireuil

Par cette porte ouverte chez un producteur fromager avec 230 chèvres, la coopérative Terrena montrera l'impact positif de son programme alimentaire Capalia Méga sur la quantité de lait et la qualité des fromages. Les résultats techniques et économiques de l'exploitation seront présentés. Renseignements : 02 40 98 91 90

  • Une installation réussie suite à une transmission : Au Gaec Baudry, Thomas Baudry à Marigny

Le Gaec familial Baudry, à trois associés, exploite 115 ha et élève 400 chèvres saanen à 980 litres par chèvre et par an. Thomas Baudry expliquera son installation lors cette journée organisée par l'interprofession régionale caprine. L'occasion aussi de découvrir un bâtiment récent équipé d'un distributeur automatique d'aliments et d'une fumière.
Seront également présents les principaux acteurs ou organismes amenés à travailler sur l'installation et la transmission: point info installation, répertoire départemental à l'installation, conseillers d'entreprise, laiterie...
Renseignements : 02 40 98 91 90 - christophe.aubin@deux-sevres.chambagri.fr

Les exposants de Capr'inov 2010

(liste complete sur le site de Capr'inov)

SANTE

  • Vaccin Ceva contre la fièvre Q

Ceva SantéAnimale vient d'obtenir une autorisation de mise sur le marché (AMM) pour sonvaccin Coxiella Phase 1, Coxevac (déjà commercialisé en France sous autorisationtemporaire d'utilisation). L'efficacité de ce vaccin contre la fièvre Q aégalement été confirmée par des essais cliniques. Il s'agit d'ailleurs duvaccin qui a été utilisé en Hollande face à la flambée de cas humains de fièvreQ dans ce pays.

Ceva Santé Animale– Libourne (33) – www.ceva.com

 

  • Les traitements bios du comptoir des plantes

Le Comptoirdes plantes médicinales a été créé par deux éleveurs en association avec levétérinaire Gilles Grosmond. Située en Corrèze, cette entreprise propose descompléments alimentaires et des produits d'hygiène, tous conformes au cahierdes charges de l'agriculture biologique. Pour les petits ruminants, serontprésentés des produits pour les soins à la naissance, contre les diarrhées etles parasites, pour le soin des mamelles et pour préparer à la reproduction.

Comptoir desplantes médicinales – Chamberet (19) – 05 55 98 19 50 - www.comptoirdesplantes.com

  • Intervet partenaire de la filière

Lelaboratoire Intervet, filiale du groupe Merck, est partenaire de longue date dela filière caprine. Il a développé des solutions pour optimiser lareproduction, contribuer à la maîtrise de la qualité du lait et gérerdifférentes pathologies.

  • Les vétérinaires au service de l'élevage caprin

Laprofession vétérinaire, par son pôle technique, la SNGTV (société nationale desgroupements techniques vétérinaires), sera présent à Capr'inov comme partenairede la filière caprine dans la maitrise sanitaire des élevages. Les GTVdépartementaux représentés par des vétérinaires "de terrain"constituent un réseau de professionnels apportant au quotidien la formation etle conseil auprès des éleveurs et des techniciens. Dans les élevages, lesvétérinaires sont à mène de proposer des mesures de prévention sanitaire pourrésoudre des problèmes pathologiques.

 

EQUIPEMENT

  • L'écorneur électrique d'Acime

L'écorneurélectrique Horn'Up fonctionne sur batterie lithium rechargeable et permetl'écornage de 40 à 50 chevreaux. L'embout de 16,8 mm permet un écornageprécoce. Les 700 °C nécessaire à l'opération sont obtenu instantanément et sanspréchauffage. Après 7 secondes sur la corne, un avertissement sonore (bip) etvisuel (diode) indique la fin de l'intervention. L'écorneur à la formeergonomique est distribué par Coffia en France et par Acime technology àl'export.

Acime –Ste-Radegondes (86) – 0 800 086 300 – www.hornup.eu

  • La stalle distributrice d'Albouy

Le fabricantaveyronnais Albouy Equipement mettra en avant son Eurostalle qui permet dedistribuer deux aliments indépendamment. Grace à un lecteur d'identifiantélectronique, une ration personnalisée peut être distribuée à chaque animal. L'entréese fait en cascade dans des cornadis autobloquants. En fin de traite, la stallese lève à l'aide de vérins pneumatiques pour libérer les animaux. Albouyprésentera également son quai rotatif de traite extérieure sur une plateformede 30 à 72 places.

AlbouyEquipement – Baraqueville (12) – 05 65 69 05 54 - www.albouyequipement.com

  • Bloc à lécher à l'Alliance pastorale

L'Alliancepastorale va de nouveau commercialiser le bloc alimentaire Rumevite. Cette rouede 22,5 kilos, apporte 0,96 UF et 22% de protéines. Supplémenté également enminéraux, il est parfaitement indiqué en complémentation du pâturage, desrations fourragères grossières et à toutes les périodes où il est important deconcentrer la ration, en particulier en fin de gestation. Il se laisse en libreservice, directement au sol ou dans l'un de ses trois distributeursspécifiques : conteneur plastique pour deux blocs, support mural oubarrière et support sur pied.

Alliance pastorale- Montmorillon (86) – 05 49 83 30 30 - www.alliancepastorale.fr

  • Les bagues ARaymondlife s'agrandissent

La sociétéARaymondlife commercialise depuis cette année sa bague de paturon caprinélectronique (FR54) et conventionnelle (FR57).  Homologuée par le ministère de l'Agriculture,la bague de paturon Raytrace est la seule apposable sur l'animal dès l'âge detrois mois et évolutive avec la croissance de l'animal par le biais de cransdétachables. Conforme au règlement européen et agrée Icar, la bague au paturonRaytrace a été testée et approuvée lors des projets pilotes menés parl'Institut de l'Elevage et par France Conseil Elevage. Facile à poser surl'animal, elle ne blesse pas le paturon et accompagne l'animal tout au long desa vie. Inviolable et indémontable, elle est à usage unique : la goupilleet la bague sont numérotées à l'identique par gravure laser.

ARaymondlife – Saint-Egrève (38) – 04 56 52 53 36 - valerie.ramoul@araymond.com

  • Cérati réchauffe l'eau d'abreuvement

Maintenirune eau tempérée à l'abreuvoir permet de protéger la production pendant lespériodes de grands froids. Les quantités d'eau ingérées par une chèvre peuvent ainsivarier du simple au double en passant la température de l'eau de 6 à 18°C.

Lesréchauffeurs d'eau In-line permettent de maintenir une eau à une température deconsigne réglable entre 12° et 22°C. Fabriqués avec des matériaux noncorrodables (inox et PVC), les réchauffeurs Cérati s'installent sur un réseaud'abreuvoirs calorifugé n'excédant pas 250 mètres de longueur.

Cerati –Azay-le-Brulé (79) - 05 49 76 25 69 - cerati@wanadoo.fr

  • Régler ses pneus avec Chouteau pneus

L'usure despneumatiques est liée à la charge, la pression de gonflage, la vitessed'avancement et les éléments mécaniques du véhicule. Le déréglage duparallélisme des essieux des engins agricoles provoque une usure irrégulière etrapide des pneumatiques. Cet incident diminue fortement leur longévité etaugmente la consommation de carburant. Dans ses 11 agences de Poitou-CharentesVendée, Chouteau pneus réalise le réglage de parallélisme et contrôlel'alignement d'un essieu directeur ou suiveur sur le ou les autres essieux d'untracteur, d'un télescopique, d'un pulvérisateur automoteur ou d'une benneagricole.

Chouteaupneus – 05 49 77 23 00 - www.chouteau-pneus.com

  • Tapis et lampe chez Delaval

Le fabricantde machine à traire Delaval présentera un tapis d'allée en caoutchouc qui peutêtre posé dans les couloirs, les aires d'attente ou les salles de traite. Epaisde 18 mm et antidérapant, ce tapis s'assemble comme un puzzle et se fixe au solpar des vis à frapper. Delaval présentera également deux modèles de lampe auxhalogénures de métal de 250 et 400 watts. Ces lampes peuvent être pilotées par unprogramme d'éclairage automatique et un capteur de luminosité naturelle.

DelavalFrance – Elancourt (78) – 01 30 81 81 82 – delavalfrance.fr

  • Pesée automatisée grâce à France Ovi

Distributeurde matériel spécifique à l'élevage caprin et ovin, France Ovi présentera sacage de pesée pour les agneaux et chevreaux automatisée. Equipé d'une antenneRFID, l'automate associe le poids de l'animal à son numéro d'identifiants etenregistre les pesées sur un fichier Excel. Les données sont ensuite transmisesà l'ordinateur par câble ou carte SD. La batterie offre une autonomie de peséede six heures. France Ovi mettra également en avant ses caillebotis adaptés auxsalles de traite ou pour nursery.

France Ovi –Noyal-sur-Vilaine (35) - 02 99 00 58 05- www.franceovi.fr

  • Les mélangeuses verticales Gyrax

Gyraxpropose une gamme complète de mélangeuses verticales pour les rations complètesou semi-complètes. De 8 à 27 m3 de capacité, les Gyramix sont bien adaptées auxrations fibreuses grâce à une ou plusieurs vis dont la forme permet un hachagerapide de la fibre tout en assurant un mélange homogène et aéré. Plusieurssystèmes de distribution sont possibles sur mesure pour s'adapter à la plupartdes installations : tapis bilatéral frontal ou arrière, sortie directe outapis latéral. Une pesée électronique sur châssis autorise une grande précisionde chargement et déchargement.

Gyrax - ChampignyLe Sec (86) – 05 49 54 60 44 - www.gyrax.fr

  • L'identification électronique simplifiée avec Isachèvre

L'éditeur delogiciel agricole Isagri proposera des solutions pour valoriser l'identificationélectronique. Grâce à une offre complète de logiciel et lecteur de bouclesélectroniques, les éleveurs ont la possibilité d'avoir une solution clés enmain, simple et opérationnelle. Isagri propose soit un lecteur polyvalent,idéal pour les clients qui ont déjà un Agri-Pocket, soit un lecteur tout-en-un,intégrant un lecteur et un Pocket. Grâce à la reconnaissance électronique, lasaisie des informations en temps réel vers le logiciel Isachèvre est sécuriséeen évitant des erreurs de saisie. D'un simple passage devant la boucle, il estfacile d'accéder à la fiche d'un animal et à l'historique de sa carrière et deses performances. Enfin, l'éleveur a la possibilité de créer des listesd'animaux pour des saisies groupées comme lors d'une vente ou l'analyse desrésultats.

Isagri –Beauvais (60) - 03 44 06 40 01 – www.isagri.fr

  • La contention par Jourdain

Jourdain adéveloppé toute une gamme de matériels galvanisés à chaud destinée aux ovins etcaprins. A Capr'inov, le cornadis à chèvres sera mis en avant. Avec des élémentsde 8 places sur 2 m 50, ce cornadis a des bras mobiles renforcés par une bagueanti-usure et un cliquet de verrouillage silencieux avec un anti-passage detête haut. Une manette de commande peut commander jusqu'à 6 éléments (48places). Trois nouveautés seront également présentés sur le salon : unrâtelier ovins-caprins pour balle ronde avec auge anti-gaspillage, des claiesde contention légères pour petit bétail de un ou deux mètres et des barrièresfixes semi-grillagées en partie basse.

Jourdain SAS– Escrennes (45) - 02 38 34 00 00 - www.jourdain.fr

  • La bague patuflex de Reyflex

Après troisans de tests sur tout le territoire et une utilisation effective dans certainsdépartements en élevage caprin, Reyflex commercialise le Patuflex pour l'identificationélectronique. Ce bracelet au paturon électronique non-réapposable offre unepose et tenue facile, indolore et supprimant tous risques d'infections. Grâce àces bagues, le contrôle de performance est aisé et fiable en éliminant toutesource d'erreur. La pesée peut ainsi être réalisée par un seul agent, même dansles plus grands troupeaux. Conditionné en boîte de 1 à 30 unités, le patuflexouvre aussi un fort potentiel d'automatisation pour l'éleveur.

Reyflex – Thyez(74) - 04 50 98 50 94 - www.reyflex.com

  • Un silo de 16 m3 chez Rousseau

Fabricant desilos et cuves polyester depuis 1966, Rousseau vient d'élargir sa gamme de siloStar avec l'arrivée d'un silo de 16 m3 qui vient compléter les silos de 6, 9 et12 m3. Ces silos de conception monocoque en polyester présentent un excellentrapport qualité prix et un cône translucide pour visualiser le niveaud'aliment.

Rousseau SAS– Fenioux (79) - 02 51 67 94 49 - www.rousseau.fr

  • Les mangeoires en bois de SOB

SOB, SelfOvin Bovin, fabrique des mangeoires en bois mécanisées et automatisées depuis20 ans. Avec le bois, le constructeur avance l'absence de corrosion, la durabilité,l'utilisation silencieuse, l'absence de charge électrostatique et la biodégradabilitéen fin de vie.

Self OvinsBovins – Bozouls (12) – 05 65 48 80 44 - mangeoires.eu

  • La fertilité des sols par Sobac

Le concept Sobacest basé sur l'utilisation de Bacteriosol et Bacteriolit qui permettentd'améliorer la fertilité du sol, la qualité des fourrages, le confort et la prévention sanitaire pour le troupeau.

Sobac – Lioujas (12) - www.bacteriosol-sobac.com

  • Le stockage souple de Sodevagri

Sodevagri est spécialisée dans les réservoirs souples pour le stockage des liquides. Avec des volumes allant de 10 à 500 m3, les citernes souples sont pliables, transportables et simples à mettre en place. Les poches, garantis de 10 à 15ans, sont destinés au stockage des effluents, des engrais liquides et pour les réserves incendie.

Sodevagri –Limalonges (79) – 05 49 27 52 20 – sodevagri.fr

  • Le matériel de fromagerie Sogebul s'implante à l'Ouest

Basé à Poligny (39), le négoce de fournitures pour la fromagerie et l'agroalimentaireSogebul va implanter une filiale à Ste Maure de Touraine (37) en novembre.Equipée d'une flotte de six camions, l'entreprise est maintenant capable delivrer sur toute la France et même d'expédier à l'étranger. La gamme deproduits que propose Sogebul est très large : présures, ferments, milieuxde culture, produits d'hygiène, protection de la personne, emballage,brosserie, matériel inox, matériel plastique, matériel de fabrication, etc...

Sogebul –Poligny (39) – 03 84 73 78 20 – sogebul.com

 

TRAITE

  • Les manèges Fullwod chez Boissinot Elevage

BoissinotElevage présentera à Capr'inov une plateforme rotative avec traite arrièreéquipée du matériel de traite Fullwood. Ces installations qui permettent detraire jusqu'à 1 000 chèvres par heure peuvent être équipées de compteursà lait agréés ICAR. Placé à l'extérieur, le trayeur peut accéder facilement auxbâtiments d'élevage et aux locaux annexes.

BoissinotElevage – Mauléon (79) – 05 49 82 12 08 - www.boissinot-elevage.fr

  • Les rotos intelligents de Capristar

Capristarfait évoluer ses rotos de traite pour qu'ils puissent être gérés par unautomate. Un programme peut piloter toutes les fonctions liées à la plateforme :vitesses de rotation, gestion des seconds tours, comptage des animaux, paramétragedes doses d'aliments différentes par lots, commande de l'avancement d'un chienélectrique... L'automate permet aussi de suivre d'un seul coup d'œil à l'écran tactile le décrochage des postes.Capristar proposera bientôt un module complémentaire pour valoriserl'identification électronique à l'entrée du roto. Le manège de traite serviraalors à inventorier des lots ou à trier les animaux à problèmes. Il pourraaussi trier par race, par niveau de lait, par âge, trier les réformes, séparerautomatiquement les chèvres qui n'ont plus lieu d'être dans un lot colostrum. Capristarprésentera aussi son nouvel automate de distribution d'aliments l'Autostar dotéd'un système de géo localisation type « GPS » qui permet à l'appareilde manœuvrer et reculer.

Capristar –Coulonges sur l'Autize (79) - 06 14 95 47 23 -www.capri-star-distributeurs-alimentation.com

  • Pré-refroidir son lait avec Charriau

La sociétéCharriau commercialise des pré-refroidisseurs tubulaires de lait à la ferme. Cemateriel permet de faire des économies d'environ 60% sur le temps defonctionnement du tank à lait, tout en préservant une meilleure qualité pourles laits crus.

Charriau –St-Etienne-de-Mer-Morte (44) – 02 40 31 18 72 - www.charriau.fr

  • Les tanks moins énergivores de GEA

GEA Farmtechnologies a développé de nouveaux tanks avec récupérateurs de chaleur quipermettent de produire de l'eau chaude grâce aux calories du lait. Le fabricantprésentera aussi son faisceau trayeur TopFlow Z adapté à la morphologie des mamellesde chèvres et facile à faire fonctionner.

GEA Farm technologies – 03 28 84 81 60 – westfalia.com

 

SERVICES

  • L'appui technologique laitier par Actilait

Actilait,institut technique du lait et des produits laitiers, assure l'appui techniqueauprès des entreprises tout au long de la production. Pour Capr'inov,l'institut mettra en avant sa lettre d'information caprine trimestrielle L'égide ainsi que les formations fermièresproposées à Actilait Carmejane. A noter qu'une conférence sera organisée le 24novembre sur la relation entre la dimension et la qualité des produits.

www.actilait.com

  • Les études du laboratoire Anses de Niort

En plus deses quatre conférences, le laboratoire Anses d'étude et de recherches caprinesde Niort mettra en avant l'observatoire des maladies caprines et ses études surla cryptosporidiose, la paratuberculose et le caev. Un vétérinaire sera sur lestand pour répondre aux questions des éleveurs.

LaboratoireAnses d'étude et de recherches caprines - Niort (79) - 05 49 79 61 28

  • Les banques seront là

Lesétablissements bancaires seront à Capr'inov pour vous proposer des solutions definancements à vos besoins d'investissements. Le Crédit agricole, qui réaliseprès de 80% des crédits bancaires à l'agriculture, présentera un prêt modulablepour financer en souplesse les investissements professionnels : le prêt àpiloter agri. Le Crédit mutuel Océan et la Banque populaire Centre Atlantiqueoffriront une alternative à la banque verte.

  • Le conseil laitier avec CapAvenir

Cap Avenirest un partenariat des organismes de conseil Bovicap Conseils (Maine et Loire),Copavenir (Charente et Vienne), Indre lait (Indre) et Touraine Conseil Elevage(Indre et Loire). Depuis deux ans, il offre aux éleveurs caprins des outils etdes méthodes d'appuis techniques, directement utilisables sur le terrain auprèsdes adhérents : accompagnement des éleveurs dans leurs projets, bilan degestion technico-économique, prévision de production laitière Prévilaic, appui àl'analyse des accidents de reproduction, diagnostic alimentation, référentielLactocorder commun...

Actuellement,les 18 conseillers au service de plus de 400 éleveurs travaillent à la mise enplace de rationneur commun, de bilan reproduction, d'outil de suivi decroissance des chevrettes et d'une fiche alerte vétérinaire en lien avec lesGDS. Lors du salon, les conseillers caprins vous proposeront une démonstrationdu logiciel Caplait.

Cap Avenir -02 47 48 37 29 - capavenir@cda37.fr

  • Le show de Capgenes

L'organismede sélection caprine Capgenes présentera des femelles issues d'insémination avecd'importants potentiels génétiques. Une façon de montrer l'orientation duschéma de sélection conduit par Capgènes. Les techniciens feront également une démonstrationde pointage.

Capgenes –Mignaloux-Beauvoir (86) - 05 49 56 10 75 – www.capgenes.com

  • Les conseils des Chambres d'agriculture

Les Chambresd'agriculture du Poitou-Charentes le diagnostic global qui permet des'interroger sur l'organisation du travail, l'autonomie fourragère, l'alimentationou l'aménagement des bâtiments. Les techniciens des chambres peuvent aussi vousaider lors de la conception d'une chèvrerie et notamment pour estimer le coût duprojet. Depuis peu, les techniciens de chambre peuvent réaliser un diagnosticénergie pour diminuer les consommations d'énergie de l'exploitation, enpriorité sur le bloc traite.

  • La pépinière génétique de Chevrettes de France

Chevrettesde France aide les futurs éleveurs à créer (ou accroître) un troupeau sansdevoir s'adresser à de nombreux interlocuteurs. Sélectionnés dans des élevagesde bon niveau génétique et adhérents à Capgenes, les petites chevrettes etpetits boucs de race pure Saanen ou alpine sont mis en pépinières collectives àl'âge d'un mois. Selon les demandes, les jeunes caprins peuvent être vendusentre 4 et 11 mois. Plus de 3 000 animaux ont été commercialisés en 2010 àdes laitiers ou fromagers du grand Ouest et d'au-delà.

Chevrettesde France – La Roche sur Yon (85) – 06 77 68 71 13 - chevrettesdefrance.com

  • Cogedis Fidéor cherche le point d'équilibre

CogedisFidéor, le centre de gestion et de comptabilité du grand Ouest, propose lepoint d'équilibre prévisionnel en complément d'« Optimumcaprin » qui détaille le coût de production et l'évolution descharges. Le calcul du point d'équilibre financier de l'année à venir permet deconnaître le niveau de prix du lait de chèvre au-delà duquel l'atelier dégagede la trésorerie excédentaire et en dessous duquel elle se dégrade. L'éleveurpeut ainsi ajuster ses besoins de financement court terme ou au contraireenvisager des placements de trésorerie.

CogedisFidéor – 0 805 203 200 – www.cogedisfideor.com

  • Le coup de main des élèves du lycée de Melle

En plus deson stand pour présenter ses formations, le lycée de Melle sera présent par sonappui logistique à l'organisation du salon. 14 lycéens volontaires de Bac Proproductions animales aideront à la présentation des animaux tandis que laclasse de BTS aidera à l'organisation du concours d'animaux et de celui dejugement des animaux par les jeunes. Jeudi après-midi, la classe de 1èreprofessionnel enquêtera auprès des exposants pour connaître leur satisfaction.

Lycéeagricole de Melle (79) - www.melle.educagri.fr - 05 49 27 02 92

  • Par'onglon passe le relais

Lasuccession du pareur d'onglon est assuré puisque François Maurice va reprendrel'activité de son père Michel. Equipé d'une double cage de retournement et desécateurs électriques, Par'onglon se déplace chez l'éleveur pour le déchargerde l'astreinte de la taille des onglons. Une démonstration sera assurée ausalon et lors de la visite du 23 novembre à Availles Thoursais (79)

Par'Onglon –La ferrière en Parthenay (79) – 05 49 70 20 51 – 06 70 62 66 14

  • Vente et dégustation à la Route du Chabichou

La Route duChabichou présentera les produits caprins des producteurs de la régionadhérents de l'association : fromages de chèvres en tous genres, avec bienentendu le Chabichou du Poitou et le mothais sur feuille, ainsi que la viandecaprine sous forme de saucisson ou de rillettes. Tous ces produits serontproposés à la vente ou à la dégustation ainsi que des recueils de recettes,d'entretiens d'éleveurs et de poésie. L'occasion de découvrir les« haltes » de l'association à travers le guide édité chaque année quimet en avant éleveurs et producteurs accueillant le public. A noter que le siteinternet devrait prochainement faire peau neuve et devenir plus interactif.

Route duChabichou et des fromages de chèvres – Melle (79) - www.routeduchabichou.fr - 0549 27 90 34

  • La Safer pour le foncier

Aménageur del'espace rural, la Safer du Poitou-Charentes présentera ses actions de gestiondu foncier rural pour l'installation d'agriculteurs et l'accompagnement descollectivités territoriales dans leurs projets de développement.

  • Le service de remplacement libère du temps

Les servicesde remplacement du Poitou Charentes ont représentés en 2009 l'équivalent de 62 tempsplein. Ils ont été créés afin de faire face aux graves problèmes de santé, pourassurer le travail lors d'un congé maternité ou paternité, d'une période deformation, d'une prise de responsabilité ou tout simplement pour prendre unweek-end ou des vacances bien méritées. Le service de remplacement assure lacontinuité de l'entreprise agricole en toute compétence. En effet, depuisquelques années, les services de remplacements de la région se sont investisdans la formation de leurs salariés.

Le servicede remplacement - www.servicederemplacement.fr -

ALIMENTATION

  • Le cube fibreux d'Alicoop

Le fabricantd'aliment Alicoop présentera son nouveau Verdi Cub Uno, un aliment fibreuxprésenté en cubes  de 30 mm qui contient des fibresde luzerne et des concentrés minéralisés. Il permet à lui seul de corriger lesrations à base de foin ou de paille par une distribution simplifiée. Ce nouveauprogramme d'alimentation sera présenté lors de la porte ouverte du 23 novembreà Availles Thoursais (79).

Alicoop –Pamproux (79) - 05 49 76 30 15 –lstefanini@alicoop.net

  • Les logiciels d'aide à la décision d'Arrivé-Bellanné

Arrivé-Bellannépropose, avec le concept Alpha, un nouvel outil d'aide à la décision pour unemeilleure rentabilité de l'élevage caprin. L'entreprise s'est dotée pour chaquetechnicien d'un logiciel qui permet de mesurer les incidences économiques enfonction des différentes rations proposées. Le logiciel permet de comparer desscénarios afin d'aider l'éleveur dans son choix d'alimentation. Arrivé-Bellannépropose également un nouveau programme de rationnement pour les chevrettesd'élevage qui permet d'obtenir un poids vif de 36 kg à 200 jours.

Arrivé-Bellanné– Nueil-les-Aubiers (79) - 05 49 81 25 30 - cial.bellanne@nutriciab.fr

  • Plus de lait et de fromage avec le programme Méga deCCPA

Lafirme-services en nutrition et santé animale CCPA propose un programmealimentaire innovant baptisé Méga (Cabraméga ou capaliaméga). Basés sur desrecherches sur la nutrition lipidique des chèvres, les aliments Méga comportentdes sources d'énergie diversifiées avec des matières grasses insaturées nonacidogènes (lin, colza, soja) et l'absence d'huile de palme. La formulationintègre des cocktails d'extraits végétaux qui augmentent la digestibilité desfourrages et optimisent le fonctionnement du foie des animaux.

Lesrésultats d'essais menés en élevage ont montré une production laitière accruede 7 à 12 %, de meilleurs taux (+ 2,6 g de TB et + 0,5 g de TP) et un profil enacides gras amélioré (meilleur rapport Oméga 3 / Oméga 6). Le rendementfromager a également été supérieur de + 5,7% en fabrication industrielle et de+ 3,5% en fabrication fermière. A l'occasion du salon, CCPA organise avec lacoopérative Terrena une visite d'élevage le 23 novembre à Exireuil (79).

CCPA - www.ccpa.fr

  • Néolait lance un complément énergétique pour le début de lactation

Néolait aenrichit sa gamme avec Garolax qui apporte rapidement de l'énergie directementassimilable et prévient les troubles liés à la toxémie de gestation. Car, autourde la mise bas, un déficit énergétique pénalise les performances des animaux(perte d'appétit, troubles de la rumination et locomoteurs ...). Conditionné ensac de 25 kg, le produit se distribue à hauteur de 20 à 30 g/jour et par chèvrependant 4 à 6 semaines. Néolait mettra également en avant Néolysa HD qui vise àréduire la mobilisation des graisses et soulager le foie des chèvres.

Neolait –Yffiniac (22) - 02 96 63 82 50 – www.neolait.com

  • Sanders offre un Fluviamètre pour suivre leschevrettes

Pour gérerau mieux la mise à la croissance des chevrettes, Sanders a mis au point unoutil d'aide à la décision : le Fluviamètre. Facile à utiliser, ce rubanzoométrique permet, par une simple mesure du périmètre thoracique, d'évaluer lepoids de l'animal et sa situation par rapport à l'objectif de croissance. Larelation fiable établie entre le poids et le tour de poitrine des chevrettesest issue de nombreuses mesures en élevages et en stations expérimentales Inra.

Ce ruban,accompagné de l'expertise des techniciens Sanders, vise à avoir des chevrettesde 38 à 40 kgà partir de 210 jours lors de la mise à la reproduction et ainsi préserver lepotentiel de production des futures laitières.

Sanders –0 800 007 714 – www.sanders.fr

  • Serval soigne les papilles des chevreaux

Lefabriquant d'aliment d'allaitement Serval a mis au point Olfastim, un nouvel exhausteurde goût capable de stimuler l'appétit tout en optimisant les caractéristiquesgustatives de l'aliment d'allaitement. La perception des saveurs est, en effet,très développée chez le caprin, avec des sensibilités fortes sur l'amertume. L'ajoutd'Olfastim modifie positivement et naturellement (extrait de plante) le profilgustatif des formules d'aliment d'allaitement. L'apprentissage de la tétée enest facilité et la consommation de lait est stimulée.

Serval –La-Mothe-Saint-Heray (79) - www.serval.fr - 05 49 06 28 29

Un aliment d'allaitement avec prébiotique chez Sofivo

Sofivo (Elvor,groupe Bongrain) propose trois gammes d'aliments d'allaitement. La gamme Optimumpermet de concilier maîtrise du cout d'allaitement et bonnes performances decroissance. La gamme Sérénité est proposée aux éleveurs désireux de sécuriserl'élevage de leurs jeunes animaux, avec un nouvel aliment cette année, leSerenplus. Riche en protéines laitières digestibles et complété d'un complexe prébiotiqueet acidifiant, le Serenplus favorise le maintien de l'équilibre de la floreintestinale. Enfin, la gamme Specific permet de sécuriser la phase d'adaptation(Adaptac) ou assurer l'élevage en conditions sanitaires difficiles (Eimerix).

Sofivo - www.elvor.com - 02 99 18 52 52

 

LAITERIES

  • Stand commun pour le Glac et Eurial

Le nouveau groupe coopératif en formation Eurial-Glac collectent 300 millions de litres delait de chèvres sur 16 départements depuis la Loire-Atlantique jusqu'àl'Aveyron. Le rapprochement fait de ce nouvel ensemble, un acteurincontournable de la filière. La taille critique, ainsi acquise, lui assure unecapacité de recherche, d'innovation et de commercialisation de produits àmeilleure valeur ajoutée. Ainsi, la nouvelle structure Glac-Eurial va permettrede pérenniser la production caprine dans les territoires où leurs Coopérativessont présentes. Le service production des coopératives présentera ses activitésde collecte, de froid à la ferme, d'appui technique, de rétrocession et desrelations avec la laiterie.

  • Lactalis au service de Président

Lestechniciens d'élevage du groupe Lactalis conseillent les producteurs dans laconception de leurs bâtiments caprins et les accompagnent dans les programmesd'alimentation et de conduite du troupeau. Ce développement vise à renforcer laqualité du lait qui sert à fabriquer les fromages vendus sous marque Président.

  • L'économie locale par Sèvre et Belle

Lacoopérative laitière de la Sèvre (CLS) accueillera ses 95 producteurs dePoitou-Charentes qui produisent tous du lait sans utiliser d'aliment OGM.Preuve de la défense de l'économie locale, la laiterie est l'une de celles quia le plus de salariés au litre de lait transformé. Parmi les productions defromage de tradition, Sèvre et Belle mettra en avant son mothais-sur-feuille enroulédans une feuille de châtaignier.

 

BATIMENT

  • Tunnel ou charpente métallique chez Graffoulière

Lesétablissements Graffoulière construisent des tunnels de 9,30 et de 12,30 mètresde larges et des bâtiments agricoles à charpente métallique. Les réalisations surmesure peuvent être « clefs en main » avec travaux de maçonnerie et aménagementintérieur compris ou en kit, à monter soi-même.

EtsGraffoulière – Reygades (19) – 06 98 47 22 23 ou 05 55 28 50 08

  • Le triangle pousse ses tunnels à 14 m de large

La société Letriangle réalise depuis plus de 10 ans des bâtiments caprins isolés etventilés. Elle a développé une charpente plus large de 14 m (contre 12 mauparavant), plus haute (2,80 m au bord du long pan) et plus facile à monter.Le montage de la charpente par l'éleveur permet d'économiser 10 % de la factureet jusqu'à 30 % si le bâtiment est entièrement installé par ses soins.

Le triangle– St-Hilaire-la-Gravelle (41) - 02 54 73 07 07

  • Les nouvelles constructions de Morisset

L'entreprisefamiliale Morisset est spécialisé dans les bâtiments d'élevage tout bois. Parmises dernières réalisations, cette chèvrerie de 900 places avec lanterneautranslucide au faîtage et une couverture en panneau sandwich. La ventilationest assurée par une entrée d'air dans le bardage bois à claire-voie et réglablepar deux centrales hydrauliques.

SARLMorisset - La Chapelle-Saint-Laurent (79) – 05 49 72 00 39 - contact@constructions-morisset.fr

  • Les charpentes bois de Roiné

Depuis 70ans, la société Roiné fabrique des charpentes traditionnelles en bois pourl'élevage et le stockage. Livrées en kit ou montées partout en France, leschèvreries en bois de Roiné apportent une attention particulière à l'ambiancegénérale dans le bâtiment, à la luminosité, à la ventilation et à l'agencement.

Roiné –Domalain (35) - 02 99 96 61 40 - dgabard@roine.fr

  • Panneaux photovoltaïques avec SPIE Ouest-Centre

Avec ses siximplantations en Poitou-Charentes, SPIE Ouest-Centre propose des solutions dansle domaine de l'énergie solaire depuis l'étude de faisabilité jusqu'àl'exploitation et la maintenance de l'installation photovoltaïque. Depuis 2008,l'entreprise a déjà installé une puissance totale de six mégawatts sur 50 000m² de toiture dans la région.

SPIE –Migné-Auxances (86) – 06 85 13 16 13 - alban.rossard@spie.com

Les conférences et animations de Capr'inov 2010


Mercredi 24 novembre 2010

10h00 - 10h45 : ANSES Laboratoire de Niort - salle 2
Cryptosporidiose du chevreau : épidémiologie et traitement  - Intervention du Dr Carine PARAUD

10h00 - 10h45 : Actilait - salle 1
Relation entre l'alimentation des chèvres et la qualité des fromages - Intervention de Ketsia Raynal - Ljutovac

10h00 : Concours des jeunes pointeurs

11h00 - 11h45 : Chambres d'agriculture - Institut de l'élevage - salle 1
Coût de production des fourrages : Coût des fourrages en lien avec coût production de lait - Intervention de Nicole Bossis

11h00 - 11h45 : CER France - salle 2
Taille du Cheptel, performance par chèvre, coût alimentaire: quels sont les facteurs de revenu en Poitou-Charentes? - Intervention de Michel Debernard

11h00 - 11h45 : Méthanéo - salle 3
L'unité de méthanisation collective et territoriale

12h00 - 12h45 : ANSES Laboratoire de Niort - salle 2
OMACAP: Observatoire régional des maladies caprines - Intervention de Nicolas Ehrhardt

12h00-12h45 : Glac/Eurial - salle 1
Echanges avec M. Alain LEBRET, Président du GLAC et M. Guy MAINGRET, Président d'EURIAL

14h00 - 14h45 : Institut de l'élevage - salle 2
Quelle complémentation pour les chèvres laitières? - Intervention de Yves Lefrileux (Chef de projet "conduite et alimentation des carpins" Station du Pradel)

14h00 - 14h45 : Méthanéo - salle 3
L'unité de méthanisation collective et territoriale

15h00 - 15h45 : Chambre d'agriculture 79 - salle 1
Consommation et économies d'électricité dans le bloc traite caprin  - Intervention de Christophe Bealu

15h00 - 15h45 : Crédit Mutuel Océan - salle 3
L'installation et transmission de l'entreprise - Intervention de Sébastien Baudelet

15h00 - 15h45 : Station du pradel - salle 2
Mono traite et pâturage - Intervention de Alain Pommaret

16h00 - 16h45 : Méthanéo - salle 3
L'unité de méthanisation collective et territoriale

Jeudi 25 novembre 2010

10h00 - 10h45 : SNPBE - salle 3
Bêton prêt à l'emploi et ouvrages agricoles : Diversités des solutions, Durabilité, Protection de l'environnement... - Interventionde Jacques Guinoiseau
(Le BPE partenaire de tous vos projets: Bâtiment, voirie, stockage, aménagement)

10h00 - 10h45 : Institut de L'élevage - salle 1
Identification et perspectives d'évolution - Intervention de Adrien DEBROUX (Chef de projet Mouvements ovins/caprins)

10h00 - 10h45 : ANSES Laboratoire de Niort - salle 2
Actualités sur la paratuberculose caprine - Intervention du Dr Pascale MERCIER

11h00 - 11h45 : Terrena/CCPA - salle 2
Capalia Méga : pour l'éleveur et le transformateur, la nutrition entre en action

11h00 - 11h45 : MSA - salle 1
Douleurs et traite : prenons les choses en main – troubles musculo squelettiques - Intervention de Raphaëlle Gontier et Philippe Don (Conseillers en prévention)

11h00 - 11h45 : Méthanéo - salle 3
L'unité de méthanisation collective et territoriale

12h00 - 12h45 : ANSES Laboratoire de Niort - salle 2
Intérêts de la prévention sanitaire contre le virus CAEV - Intervention de Stephen VALAS

14h00 - 14h45 : LABORATOIRE CEVA - salle 2
La Fièvre Q en production Caprine - Intervention du Dr Damien REMMY

14h00 - 14h45 : AS Poitou-Charentes - salle 1
Les coûts de production caprine et résultats économiques

14h00 - 14h45 : Méthanéo - salle 3
L'unité de méthanisation collective et territoriale

15h00 - 15h45 : GENOE - INRA - salle 1
Alternatives au traitement hormonal standard pour une reproduction par insémination artificielle - Intervention de Karine Boissard

15h00 - 15h45 : ANICAP - salle 2
Etat du marché caprin et plan de sortie de crise de la filière caprine - Intervention de Patrick Charpentier, Président de l'ANICAP

16h00-16h45 : ANICAP - salle 2
Actions d'avenir structurantes pour la filière caprine : Code Mutuel, Plan de pérennisation, Actions de promotion collective - Intervention de Marilyne Le Pape, Directrice de l'ANICAP



Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "La chèvre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La chèvre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Savez-vous où va votre lait ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui