La chèvre 22 juin 2013 à 08h00 | Par D. Hardy

Ouêêêêê ! - L’Anicap accroît ses efforts de promotion

La publicité télévisée sur les fromages de chèvre s’intensifie en France et la promotion collective démarre aux États-Unis.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La filière caprine intensifie sa promotion pour maintenir et développer son image et ses ventes.
La filière caprine intensifie sa promotion pour maintenir et développer son image et ses ventes. - © Anicap

 

Ouêêêêê ! L’interprofession en fait de plus en plus pour que les consommateurs français achètent davantage de fromages de chèvre. Cela passe notamment par la publicité télévisé sur les chaînes de France Télévision et de M6. Pour sa troisième campagne publicitaire, l’Anicap (l'association nationale interprofessionnelle caprine) a pratiquement doublé le budget par rapport à 2011/2012.

Près de deux millions d’euros sont ainsi investis pour dynamiser les ventes de fromages, un million d’euros étant apporté par l’État via FranceAgriMer, l’autre partie étant financée par l’Anicap, notamment grâce au doublement de la cotisation « promotion » pour les producteurs de lait. Après des passages télévisés en févier-mars et avril-mai, la campagne se poursuivra en août-septembre et en novembre. « Nos spots TV ont une réelle incidence sur les achats, justifiait Dominique Verneau, le président de l’Anicap, lors de l’assemblée générale le 11 juin dernier. La promotion nous permet, si ce n’est de développer nos ventes, tout au moins de conserver des parts de marchés en ces temps de crise ».

 

À l’étranger aussi, les fromages de chèvre français se font connaître. En plus de la promotion en Allemagne et au Royaume-Uni, l’Anicap a démarré en juillet 2012 de la promotion collective aux États-Unis. Car si les fromages de chèvres français jouissent d’une excellente image aux USA, les entreprises françaises présentes y sont trop petites pour organiser seules des actions de dynamisation des ventes. L’Anicap a donc délégué à une agence le soin de promouvoir le fromage de chèvre auprès des médias américains et d’organiser 300 journées d’animation-dégustations sur les points de vente.

 

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "La chèvre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La chèvre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

L'élevage caprin est-il écologique ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui