La chèvre 11 janvier 2008 à 11h58 | Par Laurence Sagot, Ciirpo/Institut de l´élevage

Lactations d´hiver - Laisser trois agneaux sous la mère

Le prix de la poudre de lait incite de plus en plus à laisser les brebis prolifiques allaiter leurs trois agneaux. Voici les premiers enseignements des essais conduits par l´Inra.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Depuis deux ans, plusieurs stratégies d´« allaitement triple » sont testées par l´Inra de la Sapinière, à Osmoy dans le Cher, avec des brebis Romane (Inra 401) de plus de trois ans. Il semblerait, d´après les premiers résultats, qu´une conduite à part des brebis triples accompagnée d´une alimentation soutenue ne soit pas l´alternative la plus intéressante.
Mélanger les brebis qui allaitent trois agneaux avec les autres semble la meilleure solution. ©Inovlim

Une baisse des croissances
Les agneaux pâtiraient moins du manque de lait lorsqu´ils sont mélangés avec des portées de doubles ou de simples. Les plus débrouillards peuvent ainsi « voler » au pis des autres mères. En conséquence, le taux de mortalité des agneaux serait diminué.
L´Inra travaille actuellement sur le choix des brebis pour lesquelles il est possible de laisser trois agneaux sans trop pénaliser le poids au sevrage et donc les quantités de concentré nécessaires à leur finition. L´état des brebis à la mise bas apparaît comme le principal critère.
Dans tous les cas, une baisse des vitesses de croissance jusqu´au sevrage a été mesurée. Ne laisser que deux agneaux sous la mère et mettre le troisième à la louve (ou à la bassine) reste la meilleure solution pour vendre les agneaux le plus tôt possible. Par agneau élevé au lait artificiel, il faut cependant compter 30 euros minimum de poudre de lait, auxquels il faut ajouter 30 euros de concentré (prix de cet hiver) et du temps de travail.

En savoir plus
Inra. Dominique François .Tél. 05 61 28 51 90.
E-mail : Dominique.francois@toulouse.inra.fr

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "La chèvre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La chèvre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Savez-vous où va votre lait ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui