La chèvre 20 juin 2016 à 08h00 | Par D. Hardy

La bourse Nuffield pour découvrir l'agriculture du monde

La bourse Nuffield permet aux éleveurs ou salariés du monde agricole d’approfondir un sujet agricole à travers des voyages à l'étranger.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les candidatures pour la bourse Nuffield 2017 sont à retrouver en ligne et à retourner avant le 15 septembre 2016.
Les candidatures pour la bourse Nuffield 2017 sont à retrouver en ligne et à retourner avant le 15 septembre 2016. - © Nuffield

La bourse Nuffield permet aux éleveurs ou salariés du monde agricole d’approfondir un sujet technico-économique à travers un voyage d’étude. Les boursiers doivent pouvoir se libérer au moins dix semaines pour des voyages à l’étranger, parler anglais et être capable d’écrire et présenter un rapport sur le sujet choisi.

Les dossiers de candidatures, en ligne sur www.nuffieldfrance.fr, sont à renvoyer avant le 15 septembre. « Bénéficier d’une bourse Nuffield, c’est avoir l’opportunité de voir ce qui se fait ailleurs, de prendre le temps de faire le point sur ses choix professionnels, se confronter à des opinions différentes, découvrir d’autres façons de produire et entrer dans un réseau mondial de passionnés d’agriculture, désireux de partager leur expérience et de vous faire avancer », explique Benoît Presles, le président de Nuffield France.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "La chèvre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La chèvre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Vos chèvres craignent-elles le chaud ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui