La chèvre 12 novembre 2007 à 15h24 | Par Julien Diependaele

Filière - Appliquer une politique de progression dans le Nord et l´Est

La demande en agneaux est forte sur la région et si la population ovine continue à croître en Lorraine, il en va autrement dans les autres régions.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Pour Frédéric Noizet, président de l´Asori(1), une étude mérite d´être réalisée rapidement sur l´abattage régional pour mener à bon terme une réflexion sur les moyens à mettre en oeuvre pour l´améliorer. L´ouverture de l´abattoir de Sarreguemines et celle d´un futur atelier de découpe pour les ovins ouvrent cependant de nouvelles perspectives pour les lorrains et alsaciens.
Les agneaux croisés Suffolk avec les qualités maternelles de l´Est Mérinos sont faciles à produire et se vendent à bon prix. ©J. Diependaele

Préparer l´installation des jeunes éleveurs
Seconde préoccupation : la génétique. La restructuration en cours pour les Upra pourrait conduire à la création d´un Pool génétique sur la région nord près de Château-Thierry mais la signature d´un contrat de fournitures de reproducteurs entre les Organismes de sélection et les groupements pour la fourniture de reproducteurs se fait attendre.
Président de l´Upra Texel, Benoît Levêque souligne « qu´il faut viser l´apport de reproducteurs aux utilisateurs de béliers et à la filière. La plus-value moyenne de l´utilisation d´un mâle améliorateur est de trois euros par agneau abattu sans compter les qualités d´élevage : prolificité améliorée, facilité d´agnelage et diminution du temps de travail. »
Est également remise en cause la fourniture de reproducteurs à un jeune qui s´installe. « Plutôt que de travailler dans l´urgence, il faut obtenir des agnelles agréées, avec un cahier des charges et certifiées par l´OP » indique Frédéric Noizet. Les groupements se disent intéressés mais il faudra encore dialoguer pour mieux s´organiser.

Outre la communication sur l´installation (portes ouvertes, communiqués de presse.), l´Asori se donne pour objectif de mieux suivre les nouveaux installés et de réaliser un nouveau Guide à l´installation. Relancer la consommation dans les GMS par la présence d´éleveurs est une autre de ses préoccupations. Représentant le Conseil régional de Lorraine, Anne-Marie Vieu souligne que « la priorité demeure de soutenir les productions en déficit et leur filière. »
Des aides sont prévues au plan régional pour soutenir la construction de bâtiments neufs, pour la formation, pour inciter à l´utilisation d´une génétique performante et à la promotion des viandes par Lorraine Qualité Viandes et redonner sa notoriété à la production lorraine.

(1) Association des sections ovines d´Interbev.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "La chèvre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La chèvre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Savez-vous où va votre lait ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui