La chèvre 26 octobre 2015 à 08h00 | Par A. Villette

FCO: la situation se stabilise

Un mois et demi après la détection du premier foyer, le périmètre réglementé lié à la FCO semble stabilisé et les mesures commencent à s'alléger.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Depuis la mi octobre, un nouveau zonage est en place et les zones de protection et de surveillance ont fusionné.
Depuis la mi octobre, un nouveau zonage est en place et les zones de protection et de surveillance ont fusionné. - © Ministère de l'Agriculture

Suite aux derniers résultats d'analyses issus du dispositif de surveillance de la FCO, un nouveau zonage a été établi depuis la mi-octobre, dans lequel la zone de protection et de surveillance ont fusionné pour ne former qu'une seule zone réglementée, qui s'oppose à la zone indemne. Les périmètres interdits ont été levés et les mesures de gestion imposées par les APDI (arrêtés préfectoraux portant déclaration d'infection) posés sur des exploitations de la zone ont été allégées. Si les animaux sous APDI ne peuvent toujours faire l'objet d'échange ou d'export, ils peuvent dorénavant circuler en zone réglementée et les APDI sont levés 10 jours après la primo-vaccination de l'ensemble du cheptel ou 60 jours après la détection du cas de FCO ou la dernière observation de signes cliniques.

Un protocole signé avec l'Italie

Dans l'attente de l'identification d'une période d'inactivité vectorielle, les conditions de mouvements des animaux des zones réglementées vers les zones indemnes ont été simplifiées. Ils sont désormais permis sous condition d'une désinsectisation de 14 jours suivie d'un résultat négatif au test PCR avant le départ des animaux, puis du renouvellement, à destination en zone indemne, d'une désinsectisation de 14 jours suivie d'un test PCR favorable. Les dérogations préexistantes sous conditions sont par ailleurs prolongées notamment concernant les animaux destinés à l'abattage, les jeunes destinés à l'engraissement, les retours de transhumance, et les reproducteurs allant vers un centre de sélection.

Concernant les mouvements à l'export, les négociations internationales se poursuivent et un protocole d'accord a été signé le 16 octobre avec l'Italie.

Anticiper la campagne 2016

Concernant la vaccination,les doses disponibles sont orientées prioritairement vers les outils génétiques collectifs, pour les exports et les reproducteurs.

Quant à la campagne 2016, l'éradication du virus n'ayant pas été jugée atteignable, il n'y aura pas de vaccination obligatoire financée par l'Etat. Le dispositif pourrait au printemps reposer sur une vaccination volontaire, faite par les éleveurs, à charge des éleveurs. Par contre, seuls les cheptels vaccinés pourront prétendre aux indemnisations du Fonds de mutualisation sanitaire et environnemental.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "La chèvre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La chèvre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

L'élevage caprin est-il écologique ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui