La chèvre 02 mai 2014 à 17h07 | Par D. Hardy

Faverges - Signature d’un contrat de filière caprine pour les Savoie au Printemps des chèvres

À Faverges en Haute-Savoie, les 5 et 6 avril derniers, le Printemps des chèvres a su rassembler grand public et professionnels.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Rebecca Zuccarelli, éleveuse à Bellevaux (Haute-Savoie) et présidente du syndicat de la tomme de chèvres de Savoie, a expliqué avec passion comment le lait devenait un fromage.
Rebecca Zuccarelli, éleveuse à Bellevaux (Haute-Savoie) et présidente du syndicat de la tomme de chèvres de Savoie, a expliqué avec passion comment le lait devenait un fromage. - © D. Hardy

Le grand rendez-vous bisannuel des chevriers des Pays de Savoie a mis à l’honneur le temps d’un week-end la chèvre et les fromages. Côté grand public, les 10 000 visiteurs ont apprécié la démonstration de chiens de troupeau, le superbe manège en bois, la dégustation des brochettes et blanquettes de viande caprine, le marché d’artisans ou les jeux d’escalade. Petits et grands ont aussi pu assister à la traite des chèvres et découvrir comment le lait devient un fromage.

Dans une ambiance festive et bon enfant, les visiteurs ont dégusté et acheté les tommes, chevrotins, persillés et lactiques de Savoie et Haute-Savoie. « La commercialisation a bien marché et, dimanche à 17 heures, les 700 kilos de fromages étaient partis » apprécie Yves Merlillod, l’un des éleveurs bénévoles qui se sont relayés au stand de vente des produits caprins. « En plus des rencontres avec le public, cette fête est aussi l’occasion pour se retrouver avec les copains éleveurs ».

- © D. Hardy

Car outre les animations grand public, le Printemps des chèvres rassemble les éleveurs autour des chèvres, des fromages et de la vie professionnelle. La signature du premier contrat de filière caprine des Savoie a ainsi inauguré cette septième édition. Le contrat prévoit, en complément du plan bâtiment, des aides à l’investissement dans des matériels et équipements permettant d’améliorer les conditions de travail des chevriers. « Nous sommes une des rares filières des deux Savoie en développement » justifie Bernard Marchand, éleveur à Faverges et président du syndicat caprin 74. « L’élevage caprin peut être complémentaire des bovins avec l’entretien des alpages difficiles. Alors que le foncier est rare dans nos zones montagneuses, la filière caprine permet aussi de s’installer sur de petites surfaces. Enfin, les fromages de chèvre élargissent la gamme du plateau de fromages savoyard ».

- © D. Hardy

Le concours interdépartemental de fromages fermiers de chèvre et de brebis a rassemblé 64 producteurs (dont 52 caprins) qui ont présenté près de 160 fromages. Le fromager et affineur Hervé Mons, meilleur ouvrier de France en 2000, a présidé le jury de dégustation. Ce professionnel de renom a salué les efforts des producteurs pour proposer des fromages de qualité. Preuve en est l’homogénéité des notes attribuées par les 60 jurés mobilisés pour départager les fromages des quatorze catégories.

Enfin, les amateurs d’animaux étaient de la fête avec la présence des chèvres alpines chamoisés et des chèvres de Savoie bien sûr, mais aussi des autres races moins fréquentes dans la région comme les roves de Provence, les pyrénéennes, les chèvres des fossés ou les chèvres angora.

Les meilleurs fromagers de Savoie

Lactiques frais : Sylvain et Audrey Chevassu de Pralognan la Vanoise (73)

Lactiques affinés : Gérard Cruz-Mermy de Châtel (74)

Chevrotins AOP : Bruno et Maryse Guidon de Serraval (74)

Tommettes de moins de 800 g : Sylvain et Audrey Chevassu de Pralognan la Vanoise (73)

Tommes de plus de 800 g : Sylvain et Audrey Chevassu de Pralognan la Vanoise (73)

Grataron : Denis Joguet de Beaufort-sur-Doron (73)

Persillé : Henri Avettand-Fenoel de Manigod (74)

Sérac : Denis Ballet-Baz et Dominique Joulot à Sallanches (74)


Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "La chèvre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La chèvre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Savez-vous où va votre lait ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui