La chèvre 03 juillet 2006 à 14h55 | Par Xavier Roche-Bayard . La Vienne rurale

Diversification des débouchés - En Poitou-Charentes, une gamme de produits de beauté au lait de chèvre se développe

A Poitiers, Amaltea, jeune société créée par Jérôme Seizelard, propose une gamme de produits cosmétiques à base de lait de chèvre issu de la région. Une première française.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

« La France est leader mondial sur le marché de la cosmétique et le Poitou-Charentes est la première région caprine de France. Il aurait été dommage de ne pas conjuguer ces deux atouts. Il était presque du devoir d´une région leader en lait de chèvre d´avoir cette particularité. » Jérôme Seizelard, ancien directeur du centre international caprin de Linazay (Vienne) et créateur de la SARL Amaltea est satisfait. Le jeune homme vient d´adapter un concept déjà développé au Canada : créer une gamme de produit de beauté à base de lait de chèvre, avec Patrick Charpentier, son associé et éleveur caprin dans les Deux-Sèvres.
La composition des crèmes, savons et gel douche, a été élaborée dans un laboratoire de cosmétique, Cosmalia, à Fouras (Charente-Maritime). « La formulation des produits est secrète. A partir du lait déshydraté, on fait un mélange à froid pour ne pas perdre les protéines contenues dans le lait. Cela garde les caractéristiques hydratantes du lait. Le conditionnement se fait aussitôt après, explique Jérôme Seizelard, vantant les bienfaits du lait de chèvre pour le corps, avec ses vertus hydratantes et adoucissantes ». Un savon à base de lait de chèvre se vend 3,50 ? et le lait corporel à 16,95 ?.
A ce jour, il estime à plus d´un millier le nombre de produits vendus. Commercialisé en maison de pays essentiellement en Poitou-Charentes, ces produits sont achetés en majeure partie par des touristes qui en (re)commandent sur internet(1).
Le jeune homme est en train de constituer son réseau de vente sur le territoire français. Mais la vente par internet peut réserver de bonnes surprises.

(1) amaltea-fr.com

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "La chèvre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La chèvre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Savez-vous où va votre lait ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui