La chèvre 23 janvier 2018 à 08h00 | Par D. Hardy

Des arguments pour défendre l'élevage

Avec des ateliers à taille humaine qui façonnent une mosaïque de paysages, produisent du fromage de qualité et génèrent des emplois sur tout le territoire, l'élevage caprin n'a pas à rougir de ses apports à la société et à l'environnement. Inventaire des bienfaits de l'élevage caprin à rappeler à nos concitoyens.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une communication positive sur les bienfaits de l'élevage pourrait permettre de renouer avec les citoyens.
Une communication positive sur les bienfaits de l'élevage pourrait permettre de renouer avec les citoyens. - © D. Hardy

(...)

Les Français ont une image hyperidéalisée de l'élevage caprin. Ils imaginent l'éleveur et son troupeau pâturant les vertes montagnes, oubliant que plus de la moitié des chèvres sont élevées en bâtiment. « L'exode rural, qui a conduit aujourd'hui à un taux de 80 % d'urbanisation, a provoqué l'oubli des réalités du monde rural, qui est aujourd'hui idéalisé comme tout ce qui a trait au naturel », observe Éric Birlouez, ingénieur agronome et sociologue de l'alimentation. Le consommateur cherche toujours une alimentation économique, sûre d'un point de vue sanitaire, de bonne qualité mais ajoute à ces exigences la notion d'équilibre de la ration, de local, d'éthique. On parle aussi « d'intranquillité alimentaire », non pas qu'il y ait de l'insécurité, mais les différentes crises alimentaires laissent croire que le citoyen ne maîtrise plus son alimentation. D'où l'émergence de régimes particuliers qui donnent au moins l'impression de reprendre le contrôle.

Les changements qui ont modelé l'agriculture depuis 70 ans ont été très rapides et, de fait, largement incompris par le citoyen lambda. Celui-ci se retrouve confronté à une production agricole de masse, à la concentration des élevages et à un nombre grandissant de polémiques gravitant autour du secteur censé le nourrir. « Nous sommes arrivés à une situation où 80 % des Français pensent, en 2016, que leur alimentation peut nuire à leur santé, alors qu'ils étaient seulement 59 % dans ce cas deux ans auparavant », s'étonne le sociologue. « Autrefois, l'aliment était vu comme un bienfait, un don du ciel ; aujourd'hui, il est perçu comme un méfait potentiel ».(...)

La suite du dossier dans La chèvre n°344 de janvier-février :

  • - Joël Mazars, éleveur caprin dans l'Aveyron et administrateur à la Fnec : « Répondre aux attentes des citoyens et communiquer sur nos pratiques »
  • - Un bouquet de services rendus par l'élevage : paysage, emploi, biodiversité, stockage du carbone, occupation du territoire...
  • - Les ruminants sont plus efficients qu'on le pensait - Valorisation des protéines non consommables par l'Homme
  • - Jean-Louis Peyraud, directeur scientifique adjoint de l'Inra : « L'alimentation durable sans productions animales est une utopie »
  • - Gare aux carences sans les produits laitiers - Calcium, oligoéléments et vitamines sont essentiels à tout âge

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "La chèvre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La chèvre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Savez-vous où va votre lait ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui