La chèvre 12 septembre 2017 à 08h00 | Par Jérémie Jost (Institut de l’Élevage - REDCap)

Déficit fourrager : on ne vous fera plus le coup de la panne !

Dérobées, nouvelles espèces fourragères, modes de récolte : les pistes ne manquent pas pour faire face à un déficit fourrager. (extraits)

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le choix de la période de mises bas est important pour valoriser au mieux la pousse de l’herbe… notamment dans les systèmes valorisant de l’herbe verte.
Le choix de la période de mises bas est important pour valoriser au mieux la pousse de l’herbe… notamment dans les systèmes valorisant de l’herbe verte. - © D. Hardy

Ces dernières années, les stocks en fourrage ont été mis à rude épreuve, liés à des printemps ou automnes humides, sécheresses où la constitution de stocks est difficile. Les réponses apportées peuvent être alors des mesures d’exception, prises dans l’urgence et ponctuellement. Mais face à la répétition de ces situations, une réflexion doit être menée à moyen et long terme pour sécuriser son système fourrager. Faire le bilan des fourrages produits et le comparer aux besoins du troupeau est un préalable nécessaire pour déterminer les leviers d’action à mettre en place. À minima, il faut viser l’équilibre. Idéalement, prévoir entre 3 et 4 mois de report de stock en fourrages d’une année sur l’autre, afin de sécuriser son système. Il est aussi essentiel d’avoir un chargement pertinent, c’est-à-dire avoir une cohérence entre la surface disponible en fourrage et le nombre de chèvres. En fonction des rendements de vos prairies, cela représente environ 6 à 8 chèvres par hectare de surface fourragère.

La suite dans La chèvre n°342 de septembre-octobre 2017

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "La chèvre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La chèvre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Pensez-vous produire plus de lait ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui