La chèvre 21 juin 2013 à 08h00 | Par Geb, Institut de l'élevage

Collecte - Le lait de chèvre manque

La collecte de lait de chèvre connait une importante baisse cette année.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une baisse de - 10 % sur les 5 premiers mois de l'année.
Une baisse de - 10 % sur les 5 premiers mois de l'année. - © Geb

Les volumes collectés ont chuté de 14 % au premier quadrimestre 2013 après déjà une baisse de 2 % sur la même période en 2012. En mai, la baisse a été de l'ordre de 8 %, selon l'enquête portant sur plus de 80 % de la collecte. Le recul des volumes peut donc être estimé à environ 10 % sur les 5 premiers mois de l'année. La filière manque de lait alors qu'elle se plaignait des excédents deux ans avant. Malgré la levée des restrictions sur les références attribuées aux éleveurs et des signes encourageants sur le prix du lait, la dynamique laitière caprine est rompue. Si des éleveurs en difficulté ont arrêté la production, l'essentiel de la baisse est imputable aux mauvaises performances des chèvres liées à la qualité médiocre des fourrages, au coût élevé de l'aliment et au relachement des efforts pour améliorer les troupeaux. La tendance va être difficile à inverser.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "La chèvre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

anthony | 21 juin 2013 à 12:43:10

Les laiteries ont qu'a donner des quotas. Mes demande de collecte ont été refuser !! dont une au mois de mars.

night | 21 juin 2013 à 23:00:44

avant le volume ,il faudrait un prix rémunérateur!!!!!

Yannick | 21 juin 2013 à 23:53:26

Pourquoi le prix du lait ne remonte pas en France?Parce que les laiteries francaises ne respectent pas du tout leurs producteurs en surtout la limitation des imports du lait de chèvre. On achète entre autre en Hollande des grosses quantités. Pendant les dernières deux ans le prix du lait de chèvre a demarré en Hollande très très fort. Et le prix est aujourd'hui à un top historique grace aux exportations! Les laiteries francaises compensent par le bias des importations et lassent tomber les producteurs francais. Il y a qu'une solution pour corriger les laiteries: un prix européen!!

» Voir l’intégralité des commentaires et réactions à cet article...

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La chèvre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Faites-vous appel au financement participatif ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui